Achat de piece auto – pièces détachées au juste prix N°1 des pièces auto neuves
et d'origine sur Internet
  N° non surtaxé
  • 180 experts en mécanique à votre écoute
  • Du lundi au vendredi, de 8h30 à 19h30
Votre compte
Vous avez un compte
Email
Mot de passe
Vous n'avez pas de compte
Panier 0 article

Changement des triangles de suspension auto - quand, pourquoi et comment les remplacer ?

Niveau requis : amateur à confirmé selon le véhicule Durée de l'intervention : 1h à 2h
Outillage necessaire :
  • Une caisse à outils complète
  • Un extracteur de rotule
  • Presse hydraulique (si nécessaire)

Il est possible dans certains cas de remplacer uniquement la rotule qui présente un jeu, mais cela entraîne une direction imprécise (problème de parallélisme) qui mène à la casse de la rotule et à la perte de contrôle du véhicule. C'est pourquoi à chaque remplacement de la rotule, le véhicule doit au plus vite avoir un réglage du parallélisme chez un spécialiste.

  • Selon les différents types de triangles, les rotules et silentblocs peuvent se changer assez facilement à la main, pour d'autres il faudra utiliser une presse hydraulique chez un garagiste conciliant.
  • Le triangle complet (c'est-à-dire avec rotule et silentbloc pré monté) revient légèrement plus cher, mais offre l'avantage d'être remplacé beaucoup plus rapidement et sans avoir à faire usage d'une presse.
  • Dans le cas d'un changement de triangle suite à un choc, il est nécessaire de vérifier l'angle de chasse à l'aide d'un mètre afin de s'assurer que le châssis ou le berceau moteur n'est pas endommagé.

Sommaire

Haut de page

Quand et pourquoi changer un triangle de suspension auto?

Haut de page

Quel est le rôle du triangle de suspension ?

Le triangle de suspension assure la jonction entre le châssis et la roue par l'intermédiaire d'un silentbloc côté châssis et d'une rotule côté roue.

Il existe différentes versions d'articulation du train roulant composées :

 • d'un, voir de plusieurs bras de suspension :

 • d'un triangle :

 • voire de plusieurs bras de suspension

 • ou de systèmes plus complexes sur des versions haut de gamme ou haute performance.

Le triangle de suspension possède au moins deux points de fixation : un sur le châssis et sur la jambe de suspension.

 • Le(s) silentbloc(s) assure(nt) le lien au châssis

 • La rotule de suspension assure le lien à la jambe de suspension

Exemple d'un triangle pré monté avec deux rotules et un silentbloc, fixé au châssis par deux vis:

Exemple d'un triangle avec deux rotules et un silentbloc pré monté et fixé au châssis par deux vis:

Pourquoi changer un triangle de suspension ?

Le triangle de suspension est un maillon essentiel du système de suspension. Un triangle défaillant (voilé suite à un choc par exemple) entraîne une perte de contrôle du véhicule. Si le bras est cassé le véhicule ne peut plus rouler du tout.

Quand changer un triangle de suspension ?

Le remplacement du triangle intervient en cas de déformation suite à un choc ou lorsque la rotule de suspension et/ou les silentblocs présentent un jeu trop important dû à l'usure.

La partie du triangle de suspension la plus sensible et la plus soumise aux efforts est le silentbloc. C'est pourquoi la plupart du temps il s'agit de l'unique partie à changer d'un triangle de suspension. Dans la majorité des cas, le silentbloc est démontable mais dans certains cas il est indissociable du triangle et nécessite donc le changement complet de la pièce.

Le dernier cas nécessitant son changement intervient suite à un choc (avec trottoir par exemple) où le bras de suspension va directement se tordre ou casser.

Les indices de changement :

Dans le cas de l'usure du silentbloc, le véhicule a tendance à tirer d'un côté de la route au freinage et de l'autre à l'accélération.

En général le silentbloc côté droit aura tendance à s'user plus rapidement (ronds-points, trottoirs) que le gauche.

Dans le cas de l'usure de la rotule, le véhicule émet des bruits de claquement lors de passage d'obstacles types ralentisseurs, trous sur la route, bandes rugueuses etc.

Le diagnostic :

Le contrôle de l'usure des triangles de suspension se fait au niveau des différents composants en caoutchouc du triangle de suspension. Les signes d'usure sont des craquelures ou déchirures des caoutchoucs.

Surélever la voiture sur chandelles sans retirer les roues (voir consignes de sécurité + placer une voiture sur chandelles)

Vérifier visuellement l'état des caoutchoucs (silentbloc)

Vérifier visuellement l'état des protections (en caoutchouc) de rotule

Pour les rotules, une simple vérification visuelle ne suffit pas, il faut aussi :

Empoigner la roue dans un axe vertical, en positionnant une main en haut et l'autre en bas

Effectuer un va et vient énergique horizontale, avec la main, de l'intérieur vers l'extérieur du véhicule

En présence de jeu, le problème vient soit de la rotule soit du roulement

Si le problème vient de la rotule, cette dernière bougera

Si le problème vient du roulement, il y aura également du jeu sur l'axe horizontal

Comment s'y prendre pour changer un triangle de suspension auto

Haut de page

La dépose du triangle de suspension

Surélever la voiture sur chandelles et démonter la roue de l'essieu concerné (voir consignes de sécurité + placer une voiture sur chandelles).

Détacher la biellette de barre stabilisatrice du triangle s'il en est équipé, ou directement la barre stabilisatrice du triangle selon la version.

Désaccoupler la rotule de suspension du porte-fusée.

Retirer les vis qui fixent le triangle au châssis.

Déposer le triangle de suspension.

La pose du triangle de suspension

Fixer le triangle de suspension au châssis avec les vis.

Accoupler le rotule de suspension au porte fusée.

Réinstaller la biellette de barre stabilisatrice au triangle de suspension.

Voir aussi

Haut de page

Copyright 2011-2014 -OSCARO SA- Tous droits réservés